Marche 2017

Journée de marche du 7 février

 

Vidéo de la marche

En marche avec l’ESC La Neuveville !
(SZ) Le mois de février est marqué pour les élèves par les sorties sportives. Luge et ski à Grindelwald, natation à Alpamare ou marche sur les rives du lac de Neuchâtel, toute l’ESC La Neuveville est en vadrouille. Mais suivons aujourd’hui nos marcheurs !

Bien au chaud
Le début du voyage est tranquille, trompeusement tranquille. Rendez-vous est pris à 8h à la gare de La Neuveville, trajet en car confortable durant lequel on bavarde, on joue aux cartes ou on termine une nuit trop courte. Le chauffeur, Luis Castelhano, nous emmène sur une autoroute brouillardeuse jusqu’à Bevaix. Pour ce grand routier, c’est un saut de puce. Ensuite, c’est à pied que la journée se poursuit.

Tess la joyeuse
Descente en pente douce vers le lac hivernal, les étudiants marchent en petits groupes, ils bavardent, se taquinent, regardent le paysage. Tess, la border collie aux yeux malicieux, conquiert le coeur des étudiants. Elle fait des va-et-vient entre son maître (un prof accompagnateur) et les élèves, se lance dans les labours gelés pour récupérer un bâton et le ramener. Elle a l’air tellement joyeux que les derniers endormis prennent du plaisir à être là.

Dans le froid et au pas de charge
Au bord du lac, le chemin devient plat et c’est une marche venteuse et roborative qui commence. Sur la gauche, les vignes sont en repos et sur la droite, les arbres dépouillés laissent voir les rives, l’eau argentée et les roseaux gelés. Les étudiants progressent, les groupes se font et se défont, on s’apostrophe, on rit, on se taquine. Une petite équipe, qui trouve le climat vraiment trop frais, décide de presser le pas. Toute la colonne suit, bon gré, mal gré. « On n’aura jamais marché aussi vite », commente le chef de course malicieusement.

Gare aux chutes
Une petite boucle pour remonter vers Cortaillod et son centre historique, sa maison de commune et son église. Et il y a aussi cette boulangerie où il ferait si bon s’accorder un dessert … Puis c’est la descente abrupte dans les coteaux, à la queue leu leu sur l’étroit sentier et les marches glissantes. Oui, on avait exigé des bonnes chaussures de marche !

Halte lacustre
Le pique-nique a lieu au Petit Cortaillod, tout près du lac. Les canards batifolent sur les eaux transparentes, la végétation est rare et la nature parcimonieuse. Ce qui était prévu arrive : une petite pluie se met à tomber. Il est temps de remonter vers Bevaix et c’est sous la neige que cette excursion se termine. Dans le car, les étudiants somnolent, chacun dans son monde et dans sa musique. Les profs font le bilan, Luis le chauffeur se faufile habilement entre les véhicules jusqu’à La Neuveville. Fin de journée, vivement la maison, un bon thé et des habits secs !